en fr

Charles Jude

Etoile de l'Opéra de Paris

Ancien Danseur Étoile de l’Opéra de Paris, Charles Jude a dirigé le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux de septembre 1996 à juillet 2017.
Après avoir étudié au Conservatoire de Nice auprès d’Alexandre Kalioujny, Charles Jude passe l’audition avec succès pour rejoindre le ballet de l’Opéra de Paris (1971). Promu au rang de premier danseur en 1976, il remporte la médaille de bronze au Concours international de ballet de Tokyo avec Florence Clerc.
Le 8 juillet 1977, il est nommé Danseur Étoile après sa magnifique prise de rôle dans Ivan le Terrible (Yury Grigorovich). Sa danse associe avec succès une fluidité féline (L’Après midi d’une faune, V. Nijinski) à toute l’élégance du style classique (Etudes, H.Lander), ce qui le rend particulièrement bien adapté aux rôles princiers.

 Entre 1978 et 1996, il a dansé de nombreux grands rôles classiques (Giselle et les versions de Casse-Noisette de Rudolf Noureev, Swan Lake, Raymonda, Roméo et Juliette, La Belle au Bois Dormant, Cendrillon, La Bayadère, Don Quichotte)ainsi que les œuvres emblématiques des Ballets Russes (Le Spectre de la Rose, L’Après-midi d’un faune, Petrouchka … )

Il a comme partenaires Marcia Haydée, Claire Motte, Gislaine Thesmar, Noëlla Pontois, Florence Clerc, Elisabeth Platel, Monique Loudières, Sylvie Guillem, Carolyn Carlson, Cynthia Gregory, Natalyia Makarova, Isabelle Guérin, Carla Fracci, Alessandra Ferri, Elisabetta Terrabust , Maia Plissetskaia …
Il a également abordé le répertoire des plus grands chorégraphes néoclassiques et contemporains, tels que George Balanchine, Serge Lifar, Jerome Robbins, Anthony Tudor, John Cranko, Maurice Béjart, Paul Taylor, Merce Cunningham, John Neumeier, Jirí Kylián, Glen Tetley, Glen Tetley, Michaël Clark et Carolyn Carlson. , Louis Falco, Jose Limon John Buttler…

Disciple de Rudolf Noureev, c’est du maître lui-même que Charles Jude a appris son métier, à la fois en tant que danseur et chorégraphe.
Entre 1974 et 1991,il participa régulièrement aux tournées «Noureev and Friends ».

Il est invité par l’American ballet au Met à New York auprès du Royal ballet de Londres, à l’opéra  de Vienne, à la Scala de Milan, à l’opéra de Stockholm , au Maggio Musicale de Florence, au Teatro San Carlo de Naples, à l’opéra de Rome, au Bolchoï à Moscou, au Marinsky de St Petersbourg.
Participe aux galas au Japon, États Unis, Espagne, Italie …

Professeur au CNSM de Paris, il a également enseigné aux côtés de Marika Besobrasova à l’Académie de Danse  Princesse Grâce de Monaco. Depuis sa nomination au poste de directeur du Ballet de l’Opéra de Bordeaux en 1996, Charles Jude continue de danser (L’Après-midi d’un faune, Petrouchka, Suite en Blanc, Les Quatre Tempéraments, Sérénade, Le Fils Prodigue, Icare, Aureole, La Pavane du Maure …), tout en tournant son style chorégraphique distinctif en relisant des ballets classiques tels que Casse-Noisette, Giselle, Coppélia, La Belle au Bois Dormant, Le Lac des cygnes, Le Prince en bois et Don Quichotte.
Il a chorégraphié une nouvelle production de Roméo et Juliette en mars 2009.
Charles Jude a reçu le prix Nijinski en 1976 et le prix Lifar en 1988.
Il est nommé Chevalier des arts et des lettres (1990), Chevalier de la légion d’honneur (1996) et Officier des arts et des lettres (2001).
Membre du CDI UNESCO
Vice-président de la Fondation SERGE LIFAR
Membre de la Fondation RUDOLF NUREYEV
Directeur artistique du Stage d’été international de ballet d’Arcachon (France)
Directeur artistique de la danse à l’académie d été à NICE (france)