en fr

Wilfried Romoli

Danseur Etoile de l'Opera de Paris

Wilfried Romoli découvre la danse à neuf ans et entre, un an plus tard à l’Ecole de l’Opéra de Paris. Engagé – à seize ans – dans le Corps de ballet (1979), il est « Quadrille » l’année suivante, « Coryphée » en 1982 et « Sujet » en 1983. Sa performance dans Le Corsaire et Bhakti III de Maurice Béjart aux côtés de Marie-Claude Pietragalla lui vaut le Premier Prix du Concours International de Danse de Paris en 1984. En 1988, il est l’interprète exceptionnel du Martyre de Saint-Sébastien de Bob Wilson.
Promu « Premier Danseur » en 1989, il est ovationné par la salle.
Enchaînant les rôles de soliste, il forme avec Claude de Vulpian le couple fatal de L’Histoire de Manon de Kenneth MacMillan., danse Aunis de Jacques Garnier et participe à tous les grands classiques du répertoire (Giselle, Le lac des cygnes, Suite en blanc ….). Interprète privilégié de Rudolf Noureev, celui-ci le distribue dans nombres de ses ballets : Raymonda, Roméo et Juliette, La Belle au bois dormant, Don Quichotte et lui offre le rôle de ‘Solor’ dans sa dernière production La Bayadère. Sa curiosité, son énergie comme son goût de la nouveauté le font s’intéresser très tôt à la danse contemporaine. Quelques rencontres avec de grands chorégraphes marquent ainsi profondément son parcours de danseur : John Neumeier, Roland Petit, Jerome Robbins, Maguy Marin, Angelin Preljocaj,Mats Ek, Pina Bausch,Jiri Killian … pour ne citer qu’eux, font régulièrement appel à lui.
« Il est l’un des plus solides piliers du Ballet de l’Opéra de Paris. L’indispensable Wilfried Romoli est de tous les programmes car il peut tout danser, tout jouer. Il est parvenu à la maîtrise totale de son art grâce à un travail acharné. A la perfection de sa danse virile s’ajoutent d’exceptionnels dons de comédiens … S’il n’existait pas il faudrait l’inventer! »
(Le Figaro)

Il est nommé « Danseur Etoile » le 3 février 2005 à l’issue de la création d’ « Ich Bin » de Suzanne Linke.

2002 Il est nommé Chevalier des Arts et Lettres et Chevalier de l’ordre National du Mérite en 2005 Il fait ses Adieux en Mai 2008 et est nommé Commandeur des Arts et Lettres.

Il débute sa carrière de pédagogue en Septembre 2008 à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris.Il y dispense les cours à la 4eme Division
ainsi que les cours de pas de Deux et de Répertoire à la Première Division . Il est professeur de la première division garçon depuis 2017.

au sein de l’Ecole il fait travailler différents ballets : Piège de Lumière de John Taras, Accords Essences de Florent Melac , Symphonie en trois Mouvements de Niels Christie , Aunis de Jaques Garnier. Un Ballo de Jiri Kyllian , Vertiginous de William Forsythe , d Ores et Déjà de Béatrice Massin et Nicolas Paul , Raymonda.

Il participe à différents stages: Helsinki , Madrid, New York , Zurich , Marseille.
La compagnie Alvin Ailey l’invite lors de la tournée des Etés de la Danse 2012 , 2015. La compagnie de l’Opéra de Bordeaux en 2019 .
Il remonte le Ballet Aunis de J Garnier pour l’Ecole de Danse de l’Opera de Paris , le corps de ballet de L’Opéra de Paris, Le Ballet National de Vienne , Les Ballets du Rhin.
Il est coach et Jury du premier concours Noureev à Rimini.

Il joue pour la première fois au théâtre en 2009 à Paris dans Page 157 d’Emmanuel Dupuis Il est également interprète dans quatre longs métrages de Pierre Jolivet : Filles Uniques Zim and CO et La très très grande Entreprise , Les hommes du feu . Il tourne aussi sous la direction d’Uda Benyamina dans Divines.

En 2011 il interprète au Théâtre de la Ville Le Funambule solo d’ Angelin Preljocaj texte de Jean Genet.